Déménagement du verger conservatoire mercredi 22 janvier

L’actuel verger conservatoire de la commune présent sur un terrain de M. MAZODIER à Rézinet reçoit peu de visite.

L’éloignement ne permet pas de mobiliser pour le faire vivre. C’est pourquoi il va être déménagé près du bâtiment Amasis pour être plus facilement accessible à tous, le mercredi 22 janvier 2020.

François et Joseph de l’association Pollen Fruit et Coccinelle, spécialiste du suivi des arbres fruitiers,  viennent encadrer cette opération menée avec les agents de la commune et toutes les bonnes volontés qui souhaitent participer à ce déménagement.

La première partie de la journée à partir de 10H00 à Rézinet sera consacré au déracinement des arbres puis dès le début d’après midi, les arbres seront replantés sur le terrain situé en dessous du bâtiment Amasis.

Vous pouvez nous contacter à marcillym@wanadoo.fr pour toutes questions.

Par avance un grand merci à ceux qui souhaitent participer.

Atelier taille au verger conservatoire

Mercredi 7 mars 2018, au verger conservatoire situé à Rézinet François V. et Joseph.L ont partagé avec prés de 45 personnes des conseils de tailles et plus largement de nombreux conseils sur la conduite des arbres fruitiers. François VENET présente à cette 

occasion l’association Pollen, Fruits et Coccinelles.

Le verger conservatoire est ouvert à tous et les arbres plantés ont besoin de toutes les bonnes volontés pour les aider à se développer (vous pouvez contacter la mairie). Le prochain rendez-vous aura lieu au printemps pour compléter les arbres déjà en place par de nouvelles plantations.

 

Campagne de mesures diagnostic système assainissement

La commune de Marcilly-le-Châtel et Loire Forez Agglomération (titulaire de la compétence assainissement depuis le 01/01/2018) se sont engagés depuis 2016 dans la réalisation d’un schéma directeur d’assainissement et d’eaux pluviales. Le bureau d’études en charge du dossier est Réalités Environnement, basé à Trévoux.

Les mesures au niveau des réseaux d’assainissement devant être réalisées en période défavorable (nappe haute et pluies intenses), elles n’ont pu être installées l’année dernière du fait du déficit pluviométrique important. Le contexte actuel étant meilleur, il est prévu la réalisation des mesures durant les mois de janvier et février 2018. Ces dernières vont Lire la suite